Close

Vatel Madagascar

Pays : Madagascar
Secteur d’activité : Ecole hôtelière
Statut : En cours d’investissement
Fond associé : Miarakap
Entrepreneur : Falihery Ramakavelo
Employés : 41
En portefeuille depuis: 2019

Vatel est une école hôtelière spécialisée dans le Management de l’hôtellerie et du tourisme créée en 2014. Elle dispense une formation de niveau Bachelor sur 3 ans et depuis 2018 une formation de niveau Master sur 2 ans avec une dernière année de spécialisation dans l’écotourisme.

Depuis avril 2018, Vatel dispense également une formation professionnelle sur les métiers de l’hôtellerie (service de chambre, cuisine, réception) à des étudiants issus de Bekopaka et de Morondava, en partenariat avec l’UNESCO.

 

L’ENTREPRENEUR

Vatel est portée par Falihery Ramakavelo qui compte plusieurs années d’expérience dans l’administration civile malgache et française, et en tant que cadre supérieur de plusieurs entreprises malgaches (BFV-SG, MAERSK, SIPROMAD).

Il enseigne également la gestion et la finance à Maurice, où il rencontre le Directeur Général de VATEL Maurice. C’est avec l’appui de ce dernier que Falihery décide de créer VATEL Madagascar en 2014.

 

APPUI DE MIARAKAP

Les promoteurs souhaitent faire de Vatel Madagascar un groupe d’enseignement supérieur de référence dans le domaine de l’hôtellerie-tourisme présent dans différentes régions de Madagascar.

Miarakap s’est engagé auprès de Vatel pour poursuivre le développement de l’école sur 2 axes :

  • Renforcer et consolider l’école, l’hôtel et le restaurant d’application en continuant à développer la formation Bachelor (sur 3 ans) et la formation Master (sur 2 ans) qui vient d’être lancée en octobre 2018, et en renforçant l’offre commerciale sur l’hôtel et le restaurant d’application
  • Développer la formation professionnelle en partenariat avec l’UNESCO sur les deux premières années pour former 140 jeunes

 

IMPACTS CLÉS DE L’ENTREPRISE

Le plan de développement prévoit :

  • Un renforcement de l’offre de formation sur un secteur prioritaire à Madagascar
  • Une sensibilisation aux enjeux environnementaux notamment de préservation de la biodiversité
  • Un l’accès à une formation de qualité pour des population rurales isolées (Morondava) dans le cadre de partenariats avec des organismes internationaux tels que l’UNESCO